Le chèque énergie

 
 
Le chèque énergie

Le chèque énergie, un outil de lutte contre la précarité énergétique solidaire, simple et juste.

Le chèque énergie est un dispositif mis en œuvre par l'État pour aider les ménages aux revenus modestes à payer les dépenses d'énergie de leur logement. Il peut être utilisé par les ménages bénéficiaires pour régler :

• les factures des fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) ;
• les charges de chauffage incluses dans les redevances de logements-foyers conventionnés à l’aide personnalisée au logement (APL) ;
• certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement, réalisées par un professionnel certifié.

Tous ces professionnels sont tenus d’accepter le chèque énergie.

Généralisé l’an dernier, 3,6 millions de foyers aux revenus modestes ont été bénéficiaires du chèque énergie en 2018, pour les aider à payer leur facture d’énergie. Cette année, il bénéficiera à 2,2 millions de foyers supplémentaires, et aidera ainsi près de 5,8 millions de ménages. Par ailleurs, les montants versés en 2018 sont augmentés de 50 € ; son montant maximal peut désormais atteindre 277 €.

Le chèque énergie sera envoyé automatiquement par voie postale aux personnes éligibles entre fin mars et fin avril 2019, en fonction des régions. Pour le recevoir, aucune démarche n’est nécessaire, il suffit simplement d’avoir au préalable déclaré ses revenus l’an dernier auprès des services fiscaux (déclaration d’impôt sur les revenus de l’année 2017), même en cas de revenus faibles ou nuls.

En 2017, 82,7% des bénéficiaires du chèque énergie y ont eu recours. La même tendance est observée pour 2018.

Plus d'informations sur le chèque énergie

> Mode d'emploi - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,72 Mb