Exercice de sécurité

 
 
Exercice de sécurité

EXERCICE - EXERCICE - EXERCICE

Mardi 12 juin 2018 - Place du Marché à ESPELETTE

Conformément à la programmation prévisionnelle 2017 - 2019 des exercices de sécurité civile et la circulaire du ministre de l'Intérieur NINTK1604555J du 8 mars 2016, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques organise, en étroite collaboration avec les forces de l'ordre et les services de secours, un exercice de sécurité, le mardi 12 juin 2018, place du marché à Espelette.

Les récents attentats commis sur le territoire national démontrent une nouvelle fois l'importance de l'entraînement des services opérationnels départementaux qui doivent être en mesure d'intervenir rapidement avec leurs moyens propres, et selon les circonstances, en s'affranchissant des zones de compétences habituelles et sans attendre l'arrivée des forces spéciales comme le RAID ou le GIGN.

Aussi, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques a souhaité, dans le prolongement de l'exercice du 8 mars 2017 au Zénith de Pau, réaliser cet exercice dans les conditions les plus proches possibles de situations réelles. Il est cette fois-ci réalisé en zone "gendarmerie".

Cet exercice cadre et terrain permettra de mettre en œuvre le dispositif ORSEC* NOVI - NOmbreuses VIctimes dans son volet attentat.

* Le dispositif ORSEC (Organisation de la Réponse de Sécurité Civile) est un programme d'organisation des secours à l'échelon départemental, en cas de catastrophe. Il permet une mise en œuvre rapide et efficace de tous les moyens nécessaires sous l'autorité du préfet.

Ce dispositif prévoit :

  • des dispositions générales applicables en toutes circonstances,
  • des dispositions propres à certains risques particuliers ou liées au fonctionnement d’installations déterminées (plans particuliers d’intervention notamment).

Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir

Objectifs principaux de l'exercice

Le but de cet exercice cadre et terrain de sécurité est de tester l'organisation de la réponse de défense et de sécurité civile à travers la mise en œuvre du dispositif NOVI - attentat et de tester le schéma zonal d'intervention. Ce schéma définit et organise les unités d'intervention selon différents niveaux de difficultés qui vont de l'intervention élémentaire dévolue à tous les policiers et gendarmes, à l'intervention spécialisée qui relève des forces d'intervention de type RAID ou GIGN.

L'exercice permettra d'éprouver plus particulièrement la chaîne d'alerte et la coordination entre les différents acteurs (direction et commandement, ordre public, secours, etc...) sur le site d'un attentat terroriste avec de nombreuses victimes et en présence du public.

Le centre opération départemental (COD) sera activé ainsi qu'un PC Autorités et un PC opérationnel sur place. En sus, la cellule d'information du public (CIP) en préfecture et la cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP) sur site seront activées.