Exercice sécurité civile de grande ampleur

 
 
Exercice sécurité civile de grande ampleur

Le mercredi 8 mars 2017, s'est déroulé un exercice de grande ampleur sur le département des Pyrénées-Atlantiques, de type attentat à caractère terroriste.

Suite aux attentats survenus récemment et conformément à la circulaire relative à la politique nationale des exercices territoriaux pour la période 2016 - 2018, le ministre de l'Intérieur a demandé à chaque département de réaliser un exercice de terrain pour tester la réactivité et la coordination des différents acteurs concernés.

C'est dans ce cadre que le Préfet des Pyrénées-Atlantiques a organisé, en lien avec le Procureur de la République, la ville de Pau et l'ensemble des services de secours, de santé et de sécurité, les associations agrées de sécurité civile, l'Institut de formation en soins infirmiers de Pau et de Bayonne, un exercice de sécurité civile le mercredi 8 mars 2017 de 10 h à 14 h 30, simulant un attentat terroriste faisant de nombreuses victimes à l'occasion d'une manifestation festive au zénith de Pau.

Seule une petite équipe d'organisateur du scénario était au courant des lieux et haures des attaques, dans le but de tester dans les conditions les plus "réelles" les chaînes d'alerte, de décision et de commandement.

Le scénario était volontairement compliqué, pour en tirer le maximum d'enseignements en matière de coopération et d'intervention des services de l'État et de ses partenaires.

L'exercice a consisté en la simulation d'une intrusion d'attaquants au sein du zénith de Pau pendant un concert réunissant fictivement 4 000 personnes (jouées par 150 plastrons).

Présentation du scénario par M.Éric Morvan, Préfet des Pyrénées-Atlantiques

Scénario de l'exercice

  • un véhicule prend feu sur le parking du Zénith
  • des personnes pénètrent dans le zénith avec des armes à feu (fusillade)
  • un terroriste prend la fuite dans un véhicule

De nombreuses victimes et impliqués tentent de s'enfuir, d'autres sont retranchées dans l'enceinte.

Les policiers et les premiers secours interviennent et font remonter l'information à leurs centres opérationnels, puis à l'ensemble des services de sécurité et de santé.

Le Préfet des Pyrénées-Atlantiques, Directeur des Opérations de Secours (DOS) s'est rendu sur place afin de coordonner au plus près les interventions sur le terrain, au sein du poste de commandement opérationnel inter-services.

Le Préfet a activé le Centre Opérationnel Départemental (COD) à la préfecture. La ville de Pau son Plan Communal de Sauvegarde (PCS).

Étaient présents des représentants du SDISService départemental d'incendie et de secours, SAMUService d'aide médicale urgente, ARSAgence Régionale de Santé, DDSPdirection départementale de la sécurité publique, Groupement de gendarmerie, déminage, Associations agréées de sécurité civile.

De nombreux services de l'État et acteurs de la sécurité civile ont participé à l'exercice sur le terrain :

  • pour les forces de l'ordre : 260
  • pour les services de secours : 130
  • autres acteurs : 70 dont (zénith 10 - préfecture 10 - mairie de Pau 50 - ARSAgence Régionale de Santé 2

soit un total effectifs des services de secours hors plastron : 460

Les informations recueillies et les enseignements tirés lors de l'exercice feront l'objet d'un retour d'expérience dans les prochaines semaines.

Le Préfet des Pyrénées-Atlantiques tient à remercier l'ensemble des services engagés pour leur investissement et leur efficacité dans la mise en œuvre de l'exercice.