Eléments d'informations sur la prise d'iode stable

 
 

En cas d'accident nucléaire, la prise d’iode stable sous forme d’iodure de potassium diminue considérablement le risque de cancer de la thyroïde provoqué par l’inhalation d’iode radioactif. Ce médicament empêche en effet la fixation d’iode radioactif sur la glande thyroïde.