Adaptation du plan Vigipirate à la période estivale

 
 
Adaptation du plan Vigipirate à la période estivale

La posture Vigipirate "Été 2017" s'applique depuis le 23 juin jusqu'au 4 septembre 2017

La sécurité des Français et des touristes qui visitent la France reste la priorité du Gouvernement. La nouvelle posture Vigipirate sera ainsi effective du 23 juin au 4 septembre prochain, pour assurer une protection accrue des zones touristiques, des moyens de transports et des lieux d’affluence.

Les congés estivaux vont prochainement débuter et entraîner des déplacements importants de personnes vers leurs lieux de villégiature et de grands rassemblements pour des évènements sportifs, culturels, religieux ou festifs. Le Gouvernement a décidé d’adapter en conséquence la posture Vigipirate.
 
 La précédente adaptation avait été décidée pour assurer le bon déroulement des élections présidentielle et législatives face à une menace terroriste élevée. La persistance de la menace impose que toutes les dispositions soient prises pour assurer la protection de la population pendant la période sensible des vacances estivales. C’est pourquoi la nouvelle posture Vigipirate "Été 2017" sera effective dès le 23 juin jusqu’à la rentrée scolaire, le 4 septembre prochain.

L’exigence d’un haut niveau de vigilance nécessite le maintien du plan Vigipirate au niveau "sécurité renforcée – risque attentat", soit le deuxième niveau sur les trois que comporte le plan.

La "posture" Vigipirate définit l'organisation des forces de sécurité contre le risque d'attentats, qui regroupe actuellement, outre les forces de l'ordre (police, gendarmerie), l'opération militaire Sentinelle (7 000 à 10 000 hommes mobilisés). La mobilisation concernera également les citoyens à travers le recours aux réservistes de la Garde nationale qui renforceront les dispositifs de sécurité mis en place.

 Les axes d’efforts portent sur la protection accrue :

  • des zones touristiques ;
  • des moyens de transports ;
  • des lieux d’affluence. 

 Par ailleurs, pour aider les citoyens à jouer un rôle dans la prévention du passage à l’acte violent, le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) a réalisé un nouvel outil de sensibilisation à la menace terroriste :

Comprendre le plan Vigipirate

En matière de prévention de la radicalisation, tout comportement suspect doit être signalé :

  • soit par téléphone au 0 800 005 696 (appel gratuit)
  • soit en cliquant ICI