IAHP: nouvelle extension de la zone réglementée supplémentaire - nouveaux foyers dans le Gers

Mis à jour le 20/01/2023

Une épizootie d’influenza aviaire hautement pathogène sévit actuellement en Europe et en France.

À la date du 4 janvier 2023, 260 foyers en élevage (toutes espèces) ont été confirmés en France depuis le 1er août dernier, principalement en région Pays de Loire et dans le département des Deux-Sèvres.

Le virus en cause (H5N1) atteint exclusivement les oiseaux et les volailles (palmipèdes et galliformes) ; il n’est pas transmissible à l’Homme. La consommation de viandes de volailles, foie gras et œufs ne présente aucun risque pour l’Homme.

Après 2 foyers déclarés fin décembre 2022 dans des élevages du Gers, deux nouveaux cas confirmés cette semaine à Aignan et Coulomé-Mondebat (Gers), un 5e foyer vient d’être détecté à Fustérouau (Gers).

En conséquence, afin de protéger les élevages voisins d’une extension de la maladie, la zone réglementée mise en place dans les départements sur les territoires du Gers, des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, est étendue.

Cinq communes supplémentaires des Pyrénées-Atlantiques sont désormais concernées par ce zonage réglementé : Aurions-Idernes, Conchez-de-Béarn, Diusse, Mont-Disse et Portet qui s’ajoutent aux 7 communes déjà placées en zone réglementée par arrêtés des 26 décembre 2022 et 5 janvier 2023.

Ces 12 communes sont placées en Zone Réglementée Supplémentaire (ZRS) (distance de 10 à 20 km des foyers gersois).

Dans cette ZRS, les mesures suivantes s’appliquent :

  • renforcement de la biosécurité et de vigilance en cas signes cliniques, de mortalités ou de baisse des paramètres de production (baisse de consommation d’eau, d’aliment…) ;
  • obligations de surveillances régulières en élevages de palmipèdes et gibiers à plumes, par autocontrôles ;
  • interdiction de mise en place de volailles d’un jour (galliformes et palmipèdes) et d’introduction dans la ZRS de volailles (galliformes et palmipèdes) provenant d’autres zones réglementées ou indemnes jusqu’au 18 janvier 2023 inclus, durée qui pourra être réévaluée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire ;
  • surveillance aux mouvements des palmipèdes, gibiers à plumes et appelants de gibier d’eau.

Les modalités des surveillances sont précisées dans l’arrêté préfectoral du 6 janvier 2023.

De plus, je vous rappelle que, dans le cadre du niveau de risque IAHP élevé sur le territoire national, les élevages de volailles doivent respecter les conditions de mise à l’abri.

Pour les particuliers (basses-cours), les volailles doivent être claustrées en bâtiment,à défaut protégées par des filets (au-dessus et sur les parois latérales des parcours).

©

Cliquez sur la carte pour la visualiser


Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter :

Des informations générales sont disponibles sur les sites internet suivants:


Contacts 

Direction départementale de la protection des populations des Pyrénées-Atlantiques (DDPP 64) :
ddpp@pyrenees-atlantiques.gouv.fr / 05 47 41 33 80 (heures de bureau)

Numéro d'astreinte (hors heures de bureau) : 06 82 03 62 84 / ddpp-iahp@pyrenees-atlantiques.gouv.fr

Office Français de la Biodiversité - Service départemental des Pyrénées-Atlantiques (OFB-SD64) :
sd64@ofb.gouv.fr / 05 59 98 25 77

Préfecture :
Standard Préfecture : 05.59.98.25.25 (soirs et week-ends)