COVID-19 - Informations Coronavirus

 
 
COVID-19 - Informations Coronavirus

Mise à jour en date du 1er février 2022

Pour faire face aux deux vagues simultanées des variants Delta et Omicron, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une adaptation des mesures sanitaires en vigueur.


Compte tenu de la situation sanitaire toujours défavorable, le préfet des Pyrénées-Atlantiques rappelle que la préservation des règles de distanciation sociale et la vaccination doivent rester notre priorité à tous pour casser les chaînes de transmission du virus.
Il rappelle également que les contrôles du pass sanitaire seront renforcés dans tous les lieux du département où celui-ci est rendu obligatoire.


Pass sanitaire

Depuis le 15 janvier 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans le « pass sanitaire ». Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.


Port du masque

À la date du 30 décembre 2021, le taux d’incidence général s’établissait à 850,9 cas pour 100 000 habitants dans le département des Pyrénées-Atlantiques.Toujours à la même date, 146 personnes étaient hospitalisées, dont 24 en réanimation.

Au regard de l’évolution défavorable de la situation sanitaire dans le département, il est nécessaire de limiter la propagation du virus en renforçant les mesures de prévention et en limitant les comportements susceptibles d’augmenter ou de favoriser les risques de contagion, en particulier dans l’espace public et dans les lieux de forte concentration de population.

À compter du 31 décembre 2021 et jusqu'au 11 février 2022 inclus, sauf mention contraire, toute personne de onze ans ou plus doit porter un masque de protection (pour les enfants de six à onze ans, le port du masque est recommandé), de 8h à 22h, dans l’ensemble des lieux publics suivants (voie publique, espaces publics de plein air) qui pourront être modifiés en fonction de l’évolution de la situation sanitaire :

> 211230 - arrêté préfectoral - port du masque - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,32 Mb

À compter du 2 février 2022, l'arrêté préfectoral n° 64-2021-12-30-00007 du 30 décembre 2021, relatif à l'obligation de port du masque visant à limiter la propagation du virus SARS-COV-2 dans le département des Pyrénées-Atlantiques, est abrogé.

> 220201-AP portant abrogation de l'arrêté relatif à l'obligation de port du masque - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

Pour en savoir plus  consultez le site du gouvernement


Éducation

Le protocole sanitaire en milieu scolaire simplifié

Trois mesures de simplification entrent en vigueur le vendredi 14 janvier afin de maintenir les écoles ouvertes et de soulager les élèves, les parents et les professeurs.

Afin de répondre aux difficultés signalées par les élèves, les parents et les professeurs dans leur mise en application des nouvelles règles de test, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le lundi 10 janvier trois mesures de simplification.

Ainsi, à partir du vendredi 14 janvier 2022, le protocole de contact-tracing pour l’ensemble des départements, quel que soit le niveau de protocole applicable, est le suivant :

  1. Les élèves identifiés comme cas contact à la suite de l’apparition d’un cas confirmé dans une classe peuvent poursuivre la journée ou la demi-journée de classe dans l’attente que leurs responsables légaux puissent venir les chercher aux heures habituelles de fin des cours.
  2. Les élèves cas contact de moins de 12 ans ainsi que les élèves de plus de 12 ans bénéficiant d’un schéma vaccinal complet se verront remettre gratuitement 3 autotests en pharmacie et n’auront plus à réaliser obligatoirement un test antigénique ou un test PCR.
  3. Les responsables légaux des élèves devront produire lors du retour en classe des enfants cas contact une attestation sur l’honneur unique de réalisation du premier autotest, du résultat négatif de ce dernier ainsi que de leur engagement à réaliser les autotests à J+2 et à J+4 et à ne pas envoyer leur enfant à l’école si le résultat de l’un de ces autotests est positif.

Le détail du protocole

Que se passe-t-il si un élève est en contact avec un élève malade du Covid-19 ?

Cliquez sur l'infographie pour la visualiser


Milieu professionnel

  • Le recours au télétravail est rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
  • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.
  • Un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise a été dévoilé. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici .

Isolement

Les règles d'isolement et de quarantaine ont évolué en cas d'infection au Covid-19 ou de cas contact. L'objectif est de faire face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron et de maintenir, dans le même temps, la vie socio-économique en France.
Retrouvez l'intégralité des nouvelles règles en cliquant ici .
Retrouvez les règles d'isolement en vigueur en milieu scolaire depuis le 3 janvier


Tests
  • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
  • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

Vaccination

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l'accord des deux parents.

Dépliant vaccination des 5 - 11 ans

  • Si vous êtes une personne âgée de plus de 80 ans, que vous avez des difficultés à vous déplacer et que vous souhaitez bénéficier d’une vaccination à domicile, un numéro vert spécial a été mis à disposition afin de vous mettre en lien avec les services susceptibles de vous proposer une vaccination à domicile. Le numéro est le suivant : 0800 730 957.

Cliquez sur l'infographie pour la visualiser

> Affiche - comprendre la vaccination Pfizer & Moderna - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb


Le délai d'éligibilité à la dose de rappel contre le Covid-19 réduit à 3 mois

Le Premier ministre et le ministre des Solidarités de la Santé ont annoncé lundi 27 décembre la réduction du délai d'éligibilité à la dose de rappel.

La réduction de 4 à 3 mois du délai d'éligibilité à l'injection de rappel vaccinal contre le Covid-19 a été annoncée le 27 décembre 2021. Elle est effective depuis le 28 décembre. 

Cette accélération de la campagne vaccinale marque la volonté d'intensifier l'action contre la propagation du virus, et notamment du variant Omicron.

Ce rappel du vaccin contre le Covid-19 sera nécessaire pour activer son « pass sanitaire » à compter du 15 janvier 2022.

Prendre rendez-vous

La vaccination est ouverte dès 5 ans, et le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus.

Prendre rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19


Avis de l'ARSAgence Régionale de Santé concernant la situation épidémiologique dans le département des Pyrénées-Atlantiques

> 211229_DD64 - Avis ARSAgence Régionale de Santé Pref - Etat d'urgence sanitaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb


Gestes barrières

  • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, est étendu à certains centres-villes.
  • Le port du masque est obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les transports collectifs intérieurs et dans les lieux recevant du public.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures .

Rassemblements & loisirs (jusqu'au 24 janvier 2022)

  • Les jauges sont rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout sont interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite.
  • Les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

À partir du 3 janvier et pour trois semaines

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2 000 personnes en intérieur, 5 000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays , définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l'ajout d'une classification pays « rouges écarlates ».

Des restrictions supplémentaires à la frontière avec le Royaume-Uni

Face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron au Royaume-Uni, le Gouvernement fait le choix de réinstaurer des motifs impérieux pour les voyages depuis et vers le Royaume-Uni et de renforcer l’exigence de tests au départ et à l’arrivée.

Selon les propres termes du Gouvernement britannique, le Royaume-Uni va se confronter à un « raz-de-marée » lié au variant Omicron dans les prochains jours. Ainsi, à compter de ce samedi matin 0 heure, les règles suivantes s’appliqueront pour les déplacements entre le Royaume-Uni et la France :

  • obligation de disposer d’un motif impérieux pour se rendre ou venir du Royaume-Uni, pour les personnes non vaccinées comme les personnes vaccinées. Ils ne permettront pas de se déplacer pour raisons touristiques ou professionnelles. Ces motifs impérieux ne s’appliqueront toutefois pas aux ressortissants français ainsi que leur conjoint et leurs enfants qui pourront toujours venir en France ;
  • nécessité pour les personnes vaccinées de présenter au départ un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 24h, ce qui équivaut à un alignement avec les règles valant d’ores et déjà pour les personnes non vaccinées ;
  • obligation pour tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni de s’enregistrer, préalablement à leur déplacement, sur la plateforme numérique permettant notamment de renseigner l’adresse de leur séjour en France . Cette plateforme permettra de générer des arrêtés préfectoraux fixant l’obligation d’isolement dans le lieu de leur choix à tous les voyageurs, non vaccinés comme vaccinés. Cette obligation d’isolement pourra être levée à compter de 48h, sous la réserve de pouvoir justifier d’un test (PCR ou antigénique) négatif.

Des contrôles seront organisés de façon à garantir la bonne mise en œuvre de ces mesures. Le Gouvernement appelle en outre les voyageurs qui avaient prévu de se rendre au Royaume-Uni à reporter leur voyage.

> CP du Premier ministre - Mesures de contrôle sanitaire aux frontières avec le Royaume-Uni - 16.12.2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,36 Mb

> Les règles à respecter - déplacements Royaume-Uni - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

> Liste des motifs imperieux - déplacements Royaume-Uni.pdf - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb


Toutes les informations sur la situation sanitaire sont disponibles sur le site du Gouvernement , ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24h/24).

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l'espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles .