Recommandations et consignes de sécurité

Les dangers du monoxyde de carbone

 
 
Les dangers du monoxyde de carbone

Des gestes simples pour les éviter

Le monoxyde de carbone est un gaz très dangereux: il ne se voit pas et ne sent rien. Mais quand on le respire, il prend la place de l’oxygène. On a mal à la tête, envie de vomir, on est très fatigué. On peut aussi s’évanouir ou même mourir.

Pour parler du monoxyde de carbone, on dit aussi « CO ».

Chaque année, environ 1 300 épisodes d’intoxications au CO survenus par accident et impliquant près de 3 000 personnes sont déclarés aux autorités sanitaires.

En période hivernale, les risques d’intoxication au CO augmentent, en lien avec l’utilisation des appareils de chauffage. En raison du confinement et du temps passé à la maison, il convient d’être encore plus vigilant en ce moment.

Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France. Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques.

D’où vient le monoxyde de carbone?

Ce gaz vient des appareils de chauffage ou de cuisson qui marchent au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol. Ce gaz ne vient pas des appareils électriques.

Ces appareils peuvent produire du monoxyde de carbone quand ils ne marchent pas bien :
• cuisinière,
• chaudière et chauffe-eau,
• chauffage d’appoint pas électrique,
• poêle,
• cheminée.

D’autres appareils produisent du monoxyde de carbone :
• brasero et barbecue,
• groupe électrogène,
• moteur de voiture, de moto ou d’appareil de bricolage.

Se protéger

Tous les ans, avant l’hiver, faites vérifier vos appareils de chauffage par un professionnel : chaudière, conduit, chauffe-eau, poêle,
cheminée, etc.

Demandez-lui une « attestation d’entretien » qui prouve que l’appareil est bien entretenu.

Si un professionnel installe une chaudière au gaz, demandez-lui une « attestation de conformité » qui prouve qu’elle est bien installée.

Bien utiliser vos appareils
• si vous utilisez un poêle à bois, n’utilisez que du bois
(sans verni et sans peinture),
• ne laissez pas votre moteur de voiture allumé dans le garage,
• utilisez un chauffage d’appoint au maximum 2 heures de suite
et dans une pièce avec aération,
• ne bouchez pas les ouvertures qui permettent à l’air de circuler
(sous les portes, dans la cuisine, la salle de bain, etc.),
• aérez chaque jour votre logement pendant au moins 10 minutes,
même en hiver.

En cas d’urgence

Quand un appareil de chauffage ou de cuisson marche et que vous avez mal à la tête, envie de vomir, ou si vous vous sentez mal,
il y a peut-être du monoxyde de carbone chez vous:
• ouvrez les fenêtres et les portes,
• arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson,
• sortez de chez vous.

Plus d'information


 
 

Documents listés dans l’article :