Actualités

20 communes labellisées "Petites villes de demain" dans les Pyrénées-Atlantiques

 
 
20 communes labellisées "Petites villes de demain" dans les Pyrénées-Atlantiques

Le programme "Petites villes de demain", lancé par le Gouvernement le 1er octobre dernier a pour objectif de conforter le rôle majeur des petites villes dans la transition écologique et l’équilibre territorial afin d'améliorer le cadre de vie en milieu rural et hors métropoles.

Composante essentielle de l’Agenda rural du Gouvernement, présenté par le Premier ministre en septembre 2019, le programme « Petites villes de demain » vise à offrir aux élus des communes de moins de 20 000 habitants, exerçant des fonctions de centralité et présentant des signes de fragilité, les moyens de concrétiser leurs projets de revitalisation.

Il vise à renforcer l'attractivité des centres-villes et centres-bourgs en abordant tous les enjeux : amélioration de l'habitat et du cadre de vie, développement des services et des activités, valorisation du patrimoine bâti et paysager, accompagnement de l’activité commerciale…

Si les petites centralités font face à de nombreuses difficultés, elles sont également un lieu d’innovations et ont démontré durant la crise sanitaire de la COVID-19 leur attractivité, leur capacité à inventer des modalités de vie et à créer de la valeur.

À ce titre, le programme « Petites villes de demain » s'inscrit dans la droite ligne du plan de relance, en concrétisant la « nouvelle donne territoriale » et ses deux piliers : la transition écologique et la résilience.

Cette initiative ambitieuse se veut avant tout partenariale en s’inscrivant en complémentarité avec les politiques existantes développées, comme notamment celle portée par le Conseil régional sur la revitalisation des centres bourgs.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, 20 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain » : Arudy, Arzacq-Arraziguet, Garlin, Hasparren, Hendaye, Laruns, Lembeye, Mauléon-Licharre, Mourenx, Morlaas, Navarrenx, Nay, Oloron-Sainte-Marie, Orthez, Pontacq, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Palais, Saliès-de-Béarn, Sauveterre-de-Béarn, Serres-Castet.

Ces communes pourront compter sur l’appui des services de l’État pour les accompagner et contribuer au financement de leurs projets. Elles bénéficieront d’un accompagnement renforcé de l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

Cliquez sur l'infographie pour la visualiser