Vigilance ORANGE - Vague-Submersion sur le littoral des Pyrénées-Atlantiques

 
 
Vigilance ORANGE - Vague-Submersion sur le littoral des Pyrénées-Atlantiques

Prolongation de la vigilance vagues-submersion de niveau orange jusqu'au 29 décembre à 06h.

Malgré les faibles valeurs de coefficients de marée, le phénomène «vagues-submersions» associé à la tempête "BELLA" est remarquable et affecte les littoraux de la façade atlantique. Les vagues particulièrement puissantes affectant les côtes aquitaines nécessitent une attention toute particulière. Cette situation justifie la prolongation de la vigilance vagues-submersion de niveau orange jusqu'au 29 décembre à 06h.

Vague submersion orange

Situation actuelle et données observées:

La tempête "BELLA" située sur la Manche, est à l'origine des vents très forts d'Ouest à Nord-ouest soufflant actuellement de l'ouest de l'Irlande au Golfe de Gascogne. Ces vents génèrent et entretiennent les fortes vagues sur tout le littoral de la façade atlantique.

La dépression "BELLA" se décale vers le nord de la France cette nuit, puis vers le Danemark demain. Les vents très forts de secteur Nord-Ouest vont commencer à s'affaiblir en cours de nuit sur le Golfe de Gascogne, puis au large de l'Irlande mardi. Ces vents soufflant au large entretiennent une puissante houle de Nord-ouest jusqu'au fond du Golfe de Gascogne. Malgré des coefficients de marée faibles (69 lundi après-midi, et 71 mardi matin), les forts déferlements de ces vagues risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène est plus marqué au moment des pleines mers.

Le littoral des Pyrénées Atlantiques est particulièrement impacté, placés en vigilance vagues submersions de niveaux orange jusqu'à mardi matin 6h, après la pleine mer de fin de nuit. Au-delà de cette période, le département sera placé en vigilance "vagues-submersion" de niveau jaune.

Conseils de comportement :

Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias. Évitez de circuler en bord de mer à pied ou en voiture. Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.

  • Habitants du bord de mer : fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer. Protégez vos biens susceptibles d’être inondés ou emportés. Prévoyez des vivres et du matériel de secours. Surveillez la montée des eaux et tenez-vous informé auprès des autorités.
  • Plaisanciers : Ne prenez pas la mer. Ne pratiquez pas de sport aquatique. Avant l’épisode, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord. Ne laissez rien à bord qui pourrait provoquer un sur accident.
  • Professionnels de la mer : Evitez de prendre la mer. Soyez prudent si vous devez sortir. A bord, portez vos équipements de sécurité (gilets…).
  • Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs : Ne vous mettez pas à l’eau, ne vous baignez pas. Ne pratiquez pas d’activité nautique de loisirs. Soyez particulièrement vigilant, ne vous approchez pas du bord de l’eau même d’un point surélevé (plage, falaise). Eloignez vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).