Sécurité publique

Signature de la convention relative au protocole de "Participation citoyenne"

 
 
Signature de la convention relative au protocole de "Participation citoyenne"

Signature du protocole entre les services de l'État et la mairie de Bizanos, le mercredi 5 juin 2019

La lutte contre la délinquance s’inscrit dans le cadre d’une stratégie territoriale de sécurité fondée sur l’implication des différents acteurs. Les conventions de participation citoyenne s’inscrivent dans cet objectif, dans le cadre de la Police de Sécurité au Quotidien (PSQ).

La ville de Bizanos et les services de l’État s’engagent dans un protocole « participation citoyenne ».

Ce protocole a été signé, le mercredi 5 juin 2019, par M. le préfet de Pyrénées-Atlantiques représenté par M. Christian VEDELAGO, directeur de cabinet, M. André ARRIBES, maire de Bizanos et Mme Agnès MAZIN-BOTTIER, directrice départementale adjointe de la sécurité publique.


Qu'est-ce que le dispositif de la participation citoyenne ?

Le dispositif de la participation citoyenne s'inscrit dans le cadre d'une sécurité partagée : il s'agit d'organiser la transmission d'informations recueillies sur le terrain aux forces de l'ordre. En aucun cas, il ne s'agit de se substituer à l'action des services de police et de gendarmerie nationale. Cette solidarité de voisinage permet d’alerter les forces de sécurité de tout évènement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient les témoins, et ainsi contribuer au renforcement de l’action de proximité en systématisant une relation entre les autorités et la population.

C'est un outil adapté aux communes et quartiers des zones pavillonnaires ou péri-urbaines à forte concentration de résidences principales.

Le dispositif de participation citoyenne est encadré par un protocole, signé entre le préfet, le maire de la commune et la police nationale. Il fixe les modalités pratiques, ainsi que les procédures de suivi, d'évaluation et de contrôle du dispositif. Une charte d'engagement est signée entre le maire et les référents volontaires pour définir les limites de leur intervention et garantir le respect des droits et des libertés individuelles.


Retour en images (cliquez sur les images pour les visualiser)